La galère

Écriture et littérature, Réflexions

tumblr_my2p6bZyvh1sq8wclo1_500

Alors que les vacances se pointent enfin le nez, j’observe une augmentation du nombre d’heure que je peux consacrer à mes loisirs, évidemment. Devant ce temps libre, cette mine d’or, je m’occupe de mon mieux, je souris à la pile de livre sur ma table de chevet, je médite comme le citoyen zen exemplaire, j’écoute des films à tous les deux jours et je me consacre à mes recherches personnelles. Par contre, je m’emmerde quand même royalement la majorité du temps. Ce n’est pas cet ennui sidérale qui me dérange, ce qui m’inquiète est tout autre.

Je ne suis plus capable d’écrire. Cet article est une exception j’imagine, car il s’agit d’une lamentation, une lamentation qui me guérira je l’espère. J’ai des blogs, j’ai des comptes sur des forums, j’ai des carnets à la tonne à remplir de ma calligraphie douteuse et j’ai même Word 2013, je n’ai jamais eu de Word aussi à jour! Malheureusement, mes doigts et ma tête ont perdu l’habitude de coucher des mots sur un ordinateur ou une feuille.

Je lis, je lis et je lis encore. J’ai toujours cru que lire en masse donnait l’inspiration pour écrire ensuite. En effet, j’ai des idées, mais pas les mots pour leur donner forme. Je me sens toute petite devant le phénomène de création. C’est rendu que je me sens presque plus à l’aise à dessiner (quand Dieu sait que mes talents dans le domaine sont limités) qu’à composer une nouvelle.

J’aimerais pouvoir pondre une nouvelle, réellement. Sauf que je n’arrive qu’à composer des vers qui, une fois terminés, sombrent dans l’oubli, cela n’étant pas très utile. Sinon, j’écris des critiques de livre, mais ce n’est pas très créatif.

J’ai l’impression qu’il s’agit d’une grosse perte de confiance en soi. À quoi est du cette perte? Bonne question. Je crois que je n’ai tout simplement plus la sensation d’être lue. J’ai quitté Skyrock car je trouvais que ma plume méritait une meilleure plateforme, mais sur cette nouvelle plateforme – en l’occurrence Blogspot -, je trouve que mon style n’est pas à la hauteur. En plus, personne ne vient, retour à 0, la recherche de lecteurs. On dirait que mille ans ont passé depuis que j’ai eu besoin de faire cette tâche. Puis, pour revenir au manque de confiance, chaque article que j’ébauche me semble inintéressant (bon, on peut taire au silence que le dernier post que j’ai entamé était «Pourquoi le christianisme ne me convient pas») et je me décourage de ne pas écrire quelque chose d’impeccable du premier coup.

Allez, quelqu’un dîtes moi que je vais réussir à m’y remettre. J’ai la sensation d’avoir tout essayer : créer un nouveau blog, débuter un nouveau projet, etc.  J’ai décidément besoin d’encouragement.

Publicités

2 réflexions sur “La galère

  1. Je te conseil mon exercice favori :
    Une feuille blanche.Et tu commences à improviser. Peu importe que cela ait du sens ou un but précis, une histoire, des personnages, ou juste des mots collés les uns aux autres. L’important c’est d’écrire. Une ou deux pages entières. Ensuite tu relis et tu essayes de relier les mots entre eux.
    Concernant l’inspiration, il te suffit de trouver ta source. Lire ne donne pas d’inspiration, cela te nourrit le cerveau. L’inspiration n’est pas une affaire de cerveau, mais de coeur. Que cela soit l’art, la musique, ou une scène dans la rue, l’important n’est pas ce que cela représente, mais ce que cela suscite comme émotions. Il te suffit juste de trouver ta came.

    « On lit et on écrit de la poésie non pas parce que c’est joli, on lit et on écrit de la poésie parce que nous faisons partie de l’humanité, et que l’humanité est faite de passion. »

    Continues d’écrire.

    J'aime

    1. Merci énormément pour ton commentaire, j’aime beaucoup ce que tu as dit sur la poésie. Puis, tu m’as un peu remis les pendules à l’heure en me rappelant que l’inspiration c’est dans le coeur et pas dans la tête, c’est bien vrai! Reste que je vais continuer à lire, lire et lire en croisant les doigts parce que c’est ce que j’ai toujours fait! :p Je vais ajouter ton exercice à tout ça, je le faisais déjà un peu, en écrivant des textes d’environs 250 mot sans sens, mais deux pages, ça, ça va peut-être me ramener sur le droit chemin haha

      Je vais continuer d’écrire!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s