Exercices de style

Écriture et littérature, Créations

dictionnary santa

Ou j’ai failli appeler cet article «Mon allié, le dictionnaire», mais je trouvais que ça sonnait beaucoup trop intello. Quoique je suis une intello, la preuve incontestable : j’étais excitée à l’idée de consulter les encyclopédies de mon père hier soir.  Pour ma défense, ses encyclopédies sont toutes reliées en cuir, c’est tellement agréable à l’oeil comme au toucher… Je me cale, je me tais, l’encyclopédie n’étant pas ici le sujet principal, je retourne à mon dictionnaire. En quoi peut-il être mon allié?

Outre son usage grammatical, cette bible de la langue française peut être utile d’autres façons. Il est une source intarissable pour développer son vocabulaire. Presque chaque enfant a déjà décidé de lire le dictionnaire (la majorité n’auront sûrement même pas atteint le mot abeille), sauf que je crois qu’on peut s’entendre sur le fait qu’à moins d’être un dieu de la mémorisation, ce n’est pas la solution numéro un pour apprendre de nouveaux termes.

Quand je cherche la définition d’un mot, je vais directement sur le site de Larousse.fr  ou encore, je vais sur mon application de Dictionnaire hors-ligne sur Android (laissez-moi vous dire que je le consulte très souvent et que je vous conseille de le télécharger à l’instant). La version papier me sert en deux occasions : en classe ou pour mes exercices de style. Plusieurs sites offrent de découvrir un mot par jour, notamment LeMotDuJour, mais je préfère ma méthode old-fashion.

J’ouvre à une page au hasard et je la survole du regard à la recherche de ma victime.  Parfois, certains termes ne se prêtent pas au jeu, par exemple, la choane qui est, selon le Larousse 2013, «Orifice postérieur d’une fosse nasale, qui la fait communiquer par la partie supérieure du pharynx». D’autres mots seront par contre très intéressant comme le verbe chinoiser qui signifie «Discuter sur des détails ; ergoter».

La dernière fois que j’ai fait cet exercice, ce fût autour du thème de l’électrotropisme, c’est-à-dire, l’étude du comportement animalier en présence de champ magnétique. J’ai pondu un texte d’environs 200 mots (soit une page d’un petit carnet) que je vous partage à l’instant :

«Petite escapade dans la jungle, retour aux sources, retour aux folies. Les lémurs sautent de branches en branches, les serpents sinuent de tronc en tronc. La musique amazonienne régit le rythme du jour devenant la nuit. Les yeux s’éliminent comme des phares quand le soleil se couche et le noir se lève. Je dois être une chauve-souris, je me transforme encore en bête. Me voilà enfin réellement le coeur en fête. Je vole ou je danse puis avec la cadence ou la décadence, tu me rejoins. L’heure est à être proche et non à être loin. Tu n’as pas de couronne, mais tu es mon Roi de la jungle, tu contrôles mon esprit sans sceptre. Pourtant, tu ne me parles, ni ne me touches. Tu agis comme un champ magnétique, ta présence seulement me fait dérailler. Je sais que tu manigances, mais je suis déjà prise dans les filets de l’électrotropisme, donc je ne m’en soucis plus. Je suis ton sujet et je me sens en vie».

Je vous encourage à écrire à votre tour sur ce mot ou un autre, que ce soit un texte beaucoup plus long ou beaucoup plus court. Pourquoi pas un poème sinon? Partagez moi vos exercices, je serais ravie de les lire! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s